www.films-auteur.fr

Cinéma d auteur

UN JOUR DE CHANCE d’Alex De La Iglesia

 


GRAND ECRAN… PUB

 

 par Bertrand Bichaud

 

2/5 ON AIME BIEN

 

 

Roberto est un quinqua qui a passé 20 ans à chercher (et parfois trouver…) des slogans pour une agence de pub. Mais la crise a eu raison (à tort) de son emploi. Le voilà au chômage avec le crédit de sa maison sur le dos et sa femme sans revenus… sur les bras (en même temps, c’est Salma Hayek, alors donc bon…) . Suite à un nouvel entretien (sans suite), il lui arrive une drôle d’aventure… que l’on ne racontera pas ici, cela risquerait de gâcher l’effet de surprise de cet inattendu événement.

 

 

 

Le réalisateur s’était déjà fait remarqué avec « Le jour de la bête », Grand Prix du Festival du Film Fantastique de Gérardmer en 1996, et « Balada triste », Méliès d’Or du meilleur long-métrage Fantastique Européen au Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel et Grand Prix du long-métrage au Festival Hallucinations Collectives en 2011.

 


 

Librement inspiré du film ‘Le gouffre aux chimères’ de Billy Wilder (1952), cette comédie cynique et critique est un véritable manifeste dénonçant les excès du pouvoir médiatique, et de leurs dérives en tous genres. Contestant (légitimement) les abus de la société de consommation en général et des magnats de la communication en particulier.

 


 

Spectacle et média s’y opposent comme pour mieux alerter sur le danger de les associer à outrance, de les fusionner à force de les confondre. Le « film » se déroule essentiellement dans un antique « théâtre » envahi par les « télévisions »…

 

 

 

Bien que le scénariste ne soit pas un auteur habitué des « films d’auteur » (Tango&Cash, Le flic de San Francisco…), le sujet et son traitement en font un divertissement assez original qui se regarde sans déplaisir malgré une propension épisodique à la caricature (en particulier chez certains personnages).

 


 

« Un jour de chance » n’est pas le plus inoubliable des films ibériques de l’année, mais n’est en pas moins un bon moyen de passer un moment amusant tout en prenant le temps de réfléchir sur notre rapport à l’information-spectacle. 

 

 

La bande annonce:

 

 

 

 

 

 



14/12/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres