www.films-auteur.fr

Cinéma d auteur

LES EQUILIBRISTES d’Ivano De Matteo

 

 

 

QUAND L’ADULTE ERRE…

 

                                                        par Bertrand Bichaud

  

4/5 ON ADORE

 

 

Rome, de nos jours. Giulio est un quadra bien dans sa peau, marié et père de deux enfants. Il travaille à la mairie où il est apprécié par ses collègues. Sa vie se déroule paisiblement, dans un bien être confortable, avec un quotidien rythmé par des habitudes que l’on devine le rendre heureux. Un bonheur si simple et évident qu’il peut parfois faire oublier sa préciosité.

 

 

 

Mais quand l’adulte erre en dehors de son couple, il prend le risque de perdre sa femme, et de se perdre aussi lui-même… La première scène du film dévoile « l’acte » avec un parti pris de réalisation qui, dans un premier temps laisse dubitatif, mais qui prend toute sa légitimité et sa splendeur une fois l’histoire et les personnages qui la composent présentés.   

 

 

 

Ivano De Matteo signe avec « Les équilibristes » son troisième film, après « Ultimo Stadio » en 2002 et « La Bella Gente » en 2009.

 

 

 

« Les équilibristes » est un mélodrame qui s’assume, et se déguste avec délice tant sa subtilité y invite, aucun « pathos » déplacé ne gâchant le plaisir. Il est à ce jour le plus beau et le plus abouti des films sur ce sujet et les questionnements qu'il soulève.

 

 

 

Les comédiens, y compris ceux des rôles secondaires sont d’une rare justesse. La mise en scène, souvent discrète, s’offre par moments de brillantes envolés créatives. Elle se révèle dans l’ensemble bien plus élaborée qu’elle ne peut le sembler à première vue. Le scénario quant à lui conserve toujours un attachement rigoureux au réalisme et au vraisemblable, là est l’une des clés de sa réussite.

 

 

 

« Les équilibristes » est sans nul doute le film le plus émouvant de ce début d’année, terriblement attachant, conservant de tout son long l’élégance de la sobriété et une attention aux détails qui le transforme en véritable objet précieux. Voici un film d’où l’on ressort les yeux rouges, mais avec un sourire aux lèvres traduisant une violente envie de vie et d’amour pour les siens. 

 

 

 

La bande annonce: 

 

 

 

 



02/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres