www.films-auteur.fr

Cinéma d auteur

LE POUVOIR de Patrick Rotman

 

 

LES HOMMES DU PRESIDENT

 

 

par Bertrand Bichaud

 

1/5 MOYEN MOYEN

 

Les premières scènes du film montrent l’arrivée du président Hollande à l’Elysée : la passation de pouvoir, l'annonce de la nomination des ministres, la séance de prises de vue de la photo officielle… Le tout sur une magnifique musique comme seul Michel Portal sait les composer. Le rythme est bon, mais déjà ces séquences laissent craindre que l’on n’apprendra rien ici que l’on ne sait déjà, que l’on ne découvrira rien de plus que ce que l’on a déjà vu ailleurs. Même si les caméras à l’intérieur du Palais furent plus que rares durant les précédentes investitures, il est aisé d'imaginer ce qui s’y passe (réunions en tout genre, conseils des ministres, déjeuners et dîners officiels).

 



La plus  intéressante  partie du documentaire concerne les hommes (de l’ombre) du Président, ses conseillers. Ceux que l’on ne voit habituellement jamais et qui pourtant représentent la garde rapprochée de l’exécutif. Ceux qui partagent leur analyse, qui conseillent, suggèrent, écrivent les discours…

 

 

Le film crée rapidement une récurrente frustration. On assiste au début de certaines réunions, à des extraits de discours, à des séquences témoignant de voyages à l’étranger, mais jamais on ne se sent dans les coulisses du pouvoir, promesse pourtant implicite de ce type d’exercice cinématographique. Sans cesse, l’attitude des « filmés » révèle leur conscience de la présence de la caméra. Les regards, attitudes, les mots échangés sont maîtrisés, calibrés pour correspondre à l’idée que la présidence souhaite montrer. Un petit-déjeuner entre le Président et son Premier Ministre où aucun des deux n’ose toucher à la moindre viennoiserie en est une amusante illustration. Une autre, moins "politiquement correcte":  des « bonjours » du Président aux huissiers du palais qui, pour nombre d’entre eux, apparaissent étonnés du geste tant ils ne semblent pas y être habitués.

 



Les images se succèdent sans commentaires, avec juste par moments, en voix off, le Président lui-même qui explique sa manière de pratiquer son engagement et sa responsabilité. Un choix de traitement qui donne une désagréable impression de film promotionnel. 

Serge Moati n’a décidément aucun soucis à se faire. Ses films politiques (« Le Pen, vous et moi », « Paris 2012, les coulisses d’une campagne », « Elysée 2012, la vraie campagne »…) restent bien plus personnels dans l’écriture, judicieux dans la mise en scène, et donc passionnants dans leur résultat. 

 

 

« Le pouvoir » est un documentaire sur l’homme François Hollande et le début de son mandat. Un film qui captivera les élèves de science politique, rêvant de devenir un jour l’un de ceux qui parcours les salons du palais. Mais pour un public lambda, rien de bien réjouissant au programme (présidentiel bien sûr…).

 


 

La bande annonce: 



24/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres