www.films-auteur.fr

Cinéma d auteur

LA POUSSIERE DU TEMPS de Théo Angelopoulos

 

BEAUTE CADUQUE

 

par Bertrand Bichaud

 

1/5 MOYEN MOYEN

 

 

Dernier film (posthume) du cinéaste Grec « La poussière du temps » raconte une histoire d’amour à travers le temps et les lieux, des années 50 à nos jours, de la Russie à l’Allemagne. William Daefoe joue le fils de ce couple que les évènements vont maltraiter et séparer à de nombreuses reprises. Réalisateur, il tente de terminer le film retraçant les aléas du destin de ses parents.

 

 

 

Ce film est le second de la trilogie (inachevée) débutée avec « Eléni ». Comme le décrivait le réalisateur « une trilogie sur les rêves brisés et les crises du siècle ».

 

 

 

"La poussière du temps" a deux principales incontestables qualités : Son écriture, poétique et philosophique, flamboyante et onirique. Sa réalisation majestueuse, inventive, chorégraphique et d’une profonde singularité.

 

 

 

Passé ses deux réjouissants constats, les autres aspects du film ne font que l’assombrir.  L’histoire, complexe, n’arrive pas à trouver sa place dans un aller-retour incessant entre les lieux et les époques. Par excès de volonté d’éloquence les situations perdent de leur crédibilité et de leur humanité.

 

 

 

On peine à s’attacher aux personnages. Plus le film se déroule, et plus ils perdent en cohérence dans leur parcours, leur échange,  leur envie. L’esthétisme de la réalisation devient alors gratuite, presque caduque, dénuée de chaleur et d’ouverture. Le film se referme doucement sur lui-même, semble se regarder, admirer sa beauté, et en oublie par là-même la présence du spectateur, et l’importance de l’emmener avec lui sur le chemin du récit.

 

 

 

Le film devient long, prenant de plus en plus de distance envers l’œil qui le regarde. « La poussière du temps » ressemble à une peinture magnifique, mais trop égocentrée pour impliquer le spectateur. Une beauté froide et sans empathie, que l’on admire un moment avant de détourner le regard regrettant le manque d’interaction qu’elle n’a pas su déployer.   

 

 

La bande annonce:

 

 



17/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres