www.films-auteur.fr

Cinéma d auteur

AU BOUT DU CONTE d’Agnès Jaoui

 

 

TOUS CONTES FAITS 

 

 par Bertrand Bichaud

 

 

4/5 ON ADORE                                                                                 

 

« La vie est un conte de fée qui perd ses pouvoirs magiques lorsque nous grandissons » a écrit l’écrivain Québécois Robert Lalonde. À croire que le duo Bacri-Jaoui, qui signe ici sa nouvelle histoire, a oublié de grandir. Car oui, la magie opère et dès les premières images. 

 

 

L’histoire ? Elle est multiple. Offrant tantôt de subtiles clins d’œil, tantôt des références davantage marquées aux plus célèbres des contes qui ont accompagné notre enfance. Le film est drôle, très. Que l’humour s’appuie sur des stratagèmes énormes ou sur une finesse le rendant presque imperceptible. Avec un soin apporté aux détails des plus attentionné. Que cela soit dans le texte, la musique, les bruitages, un morceau de décors ou dans le traitement même de la réalisation.

 

 

Et comme toujours chez Jaoui-Bacri (oui mettons-la en premier, après tout, sur ce coup, c’est elle est la réalisatrice) l’humour n’est jamais gratuit. Chez eux, le rire a du sens, du contenu. Il fait réfléchir, remet en cause, développe l’esprit critique, suscite l’éveil… sans jamais être, et là est le secret de cette réussite, ni moraliste, ni donneur de leçon. Car les conseils n’existent pas chez eux, seul le questionnement est de rigueur

 

 

Le point de vue est volontairement cynique et révélateur de nos croyances, ou plutôt de celles que l’éducation et la société nous inculquent. Et d’ailleurs, quel est le premier carcan auxquels sont confrontés les enfants ? Les contes, oui et les rôles bien attribués à chacun. La petite fille est une jolie princesse dans l’attente d’un prince non moins charmant pour découvrir l’amour et faire une myriade de petits bambins. Le loup n’est que méchant, tout comme la sorcière, mais les fées (les faits ? ) sont là pour le prouver, rien n’est définitif dans la vie, la magie peut tout bouleverser.

 

 

S’amusant à montrer du doigt toutes les croyances (qui au mieux guident, au pire décident de nos agissements), le film avec indulgence reconnaît qu’il est bien difficile d’arriver à vivre en dehors de tous ces schémas qui nous côtoient plus ou moins à découvert, de notre naissance (dans un chou) jusqu’à notre mort (au ciel).

 

 

« Au bout du conte » est un régal de cynisme, d’humour mettant à mal nos conventions sociales et morales. Magique jusqu’à sa réalisation, et aussi pertinent que drôle !

 

 

 

 

 

 



05/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres