www.films-auteur.fr

Cinéma d auteur

ARRETE OU JE CONTINUE de Sophie Fillières

 

 

DANS SA NATURE

 

par Bertrand Bichaud

 

2/5 ON AIME BIEN

 

Pomme et Pierre forment un couple fatigué par leur relation. Encore ensemble mais ne se supportant plus vraiment, ils tentent de sauver ce qui peut encore l’être, telle l’excursion en forêt du week-end. Mais quand une nouvelle dispute éclate en pleine nature, Pomme décide de laisser Pierre rentrer seul, et reste face à elle-même, le temps de faire le point.

 

318801.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Voilà une vingtaine d’année que la réalisatrice sème ponctuellement son univers singulier dans le cinéma d’auteur français. Les très drôles « Aïe » et « Gentille » en étant les deux plus dignes représentants. Lorsqu’elle ne tourne pas, elle est scénariste pour les frères Larrieu (« Un homme, un vrai »), Noémie Lvovsky (« Oublie-moi ») et Benoît Jacquot (« Emma Zunz »). Elle co-signa aussi l’adaptation de l’excellent « De bon matin » de Jean-Marc Moutout. 

 

469067.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

C’est la troisième fois qu’Emmanuelle Devos se plonge dans le monde bien étrange de la cinéaste. Rien d’étonnant alors à ce qu’elle s’y sente tant à son aise et qu’elle arrive ainsi à elle révéler le meilleur. Quant à Mathieu Amalric, voilà 18 ans qu’il ne cesse de donner la réplique à la comédienne (et c’est ici la sixième fois qu’il forme un couple !). Ces deux spécificités permettent au film de bénéficier d’une qualité de jeu qui en est son principal atout.

 

462504.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Sophie Fillières a un style bien à elle. Ce qui n’est pas donné à tout le monde. Un monde absurde, burlesque, loufoque, décalé. Une manière de jouer avec les mots, de choisir un vocabulaire qui lui est propre. Le résultat ? Des répliques au pire sympathiques, au mieux carrément drôles.

 

471098.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Si vous aimez cette réalisatrice parce que vous la connaissez déjà, « Arrête ou je continue » est à voir, car vous saurez ce que vous allez voir et pourquoi vous allez le voir. En revanche, il n’est pas le meilleur film pour la découvrir. Le scénario semble à plusieurs reprises s’improviser au fil de l’histoire. La structure globale manque de cohérence et de fluidité. La cinéaste semble se reposer (à juste titre, mais cela ne suffit pas) sur ses comédiens et sur la puissance comique des situations et des dialogues. Il n’en reste pas moins le sentiment de se retrouver devant une succession de scènes réussies, mais pas devant un film réellement abouti.

 

472973.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

« Arrête ou je continue » est une fable assez foutraque, qui bien que bancale de par son manque de structure scénaristique, se laisse porter par un duo de comédiens impeccables, s’amusant ostensiblement avec des dialogues souvent irrésistibles.

 

053203.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 



10/03/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres